Free mobile tacle les concurrents

Rejoignez la communauté SCIencextrA . .

… moi, vous, enfin un peu tout le monde.
La conférence a pris fin et Xavier Niel a − excusez du peu − atomisé la concurrence. Il a clairement exposé le système de tarification de Bouygues Telecom, Orange et SFR pour démontrer comment le consommateur se fait plumer depuis des années. Prix du hors-forfait, des SMS, bridage des données, etc, tout y est passé.
En résumé, un forfait illimité (sms, voix vers 40 destinations et internet) va à présent coûter 19,99 € (je ne m’étais pas beaucoup trompé hier). Et du vrai internet hein, pas un simple web. Il a bien cité les newsgroups et le peer2peer. Le fair-use est de 3 GB. Passé cette quantité de data, le débit est limité. Mais franchement, 3 GB par mois, pour avoir testé, il faut y aller … Ce forfait passe à 15,99 € pour les abonnés Freebox.
Mais le coup de maître, c’est d’avoir expliqué pourquoi le « forfait RSA » voulu par le Gouvernement est une arnaque. Free sort un forfait minimal (1 heure d’appels + 60 sms) à 2 € ! 5 fois moins cher que ce que les opérateurs clamaient être le minimum possible (sinon ma pauvre dame, ils perdaient des sous, etc). Pour les abonnés Freebox, il sera difficile de trouver mieux puisque ce forfait est offert. Oui, 0 €. Au moins, c’est un chiffre rond.
C’est la fin des MVNO comme Virgin Mobile, NRJ, etc et la mort des cartes prépayées de type Mobicarte. Et franchement, tant mieux.
J’ai fait le calcul, ici, avec deux forfaits, dont un peu utilisé, ça fera donc 15,99 € en tout. Soit 45 € d’économisés chaque mois. 540 € sur l’année, rien que ça … Et chez vous ?
Il reste le souci du téléphone à acheter « plein pot ». Jusqu’ici, son prix était gommé par une subvention, que l’opérateur récupérait en 6 mois au vu des tarifs globaux. Là, il faudra acheter son téléphone, avec une offre sur 12, 24 ou 36 mois, sans frais. Il faudra faire les calculs, mais même avec un téléphone top-moumoute, ça permet d’avoir un tout illimité pour environ 40 € par mois. Même là, la concurrence n’est pas au niveau. Je pense que les services clients vont recevoir un paquet d’appels pour négocier les tarifs sous peine de départ.
Et à propos des renouvellements de mobiles : ne plus passer par les subventions permettra aussi de montrer à certains qu’un téléphone, ça coûte des sous. Si ça peut en inciter à ne pas changer tous les ans et garder un peu leur appareil, qui n’est pas si dépassé que le marketing veut bien le dire, c’est aussi ça de gagné.
Publicités

Comment jailbreaker et installer NitoTV sur votre AppleTv 2?

Rejoignez la communauté SCIencextrA . .

Bonjour,
Aujourd’hui je vais vous apprendre à installer NitoTV sur votre AppleTv 2.
Qu’est-ce que NitoTV?
NitoTV est à l’AppleTV ce que Cydia est à l’iPhone.
Pour être plus clair, NitoTV = Cydia
Car le jailbreak existe maintenant sur l’AppleTV et même s’il n’y a pas beaucoup de développeur, il existe néanmoins un « Cydia » pour installer des Tweak et autres utilitaires.
Nous aurons besoin pour ce tutoriel :
– Une AppleTV 2 Jailbreaké (Pour savoir comment faire, cliquez ici)
– Un ordinateur (ici j’utiliserai un PC Windows)
– Un logiciel de connection SSH (FileZilla, WinScp, Putty, i-FunBox etc…)
– Savoir faire un copier/coller
Nous allons commencer vous aller devoir vous connectez à votre AppleTV 2 en SSH.
Vérifier bien que votre AppleTV est connecté au même réseau que votre ordinateur pendant la manipulation.
Pour cela vous aurez besoin de l’adresse IP de votre AppleTV. Pour cela, il vous suffira d’allumer votre AppleTV et d’aller dans les réglages, puis dans Réseau. Ici vous devriez apercevoir une ligne avec écris « Adresse IP ». Notez la, elle devrai ressemblé à 192.168.x.x.
Une fois l’adresse en poche, nous allons utilisé un logiciel de SSH.
Il vous faudra entré dans Hôte : « Adresse IP de l’AppleTV » puis dans Identifiant : root  puis dans Mot de passe : alpine (par défaut sauf si vous l’avez changé), et enfin vérifiez si le port est automatique de bien être sur le port 22.

Attention, pour les utilisateurs de iFunBox, ce logiciel va vous créer un nouveau mot de passe bien plus compliqué, il est donc judicieux de le noté, et par la suite de le changer si besoin est.
A présent faites « Connexion ».
Vous devriez avoir une fenêtre de commande pour certain.
A présent il ne vous reste plus qu’à copier les lignes de commande suivantes, une à une. (Ou de les inscrire manuellement, comme vous le désirez)
Première ligne : echo “deb http://apt.awkwardtv.org ./” > /etc/apt/sources.list.d/awkwardtv.list
Deuxième ligne : apt-get update
Troisième ligne : apt-get install com.nito.nitoTV
Quatrième ligne : killall Lowtide
A présent vous n’avez plus qu’a allumer votre AppleTV ou la redémarrer, et vous aurez « NitoTV ».
Voilà, j’espère vous avoir aidé.
Suivez-moi sur Twitter @FunkyTigrou et bien entendu @iFonme
Amicalement @FunkyTigrou

Test de la PS Vita sur Golden Abyss

Rejoignez la communauté SCIencextrA . .
http://braindamaged.fr/

Fraîchement débarquée au Japon, la Playstation VITA est passée entre les mains du Cerveau qui a pût s’essayer très rapidement à Uncharted : Golden Abyss. Ses premières impressions ? Purée ça envoie !

C’est le 17 décembre dernier que la petite sœur et remplaçante de la PSP a vu le jour dans le pays du Soleil levant. Nous autres, pauvres européens, devrons patienter jusqu’au 22 février prochain pour tâter de la bête…excepté le Cerveau qui a eu la chance de pouvoir tenir la console dans ses petites mimines et de tester –durant de longues minutes– le très attendu Uncharted: Golden Abyss.
La console
Sobre mais efficace, son design ne laisse pas indifférent : arborant un noir laqué du plus bel effet, la PS VITA bluffe avant tout par son extrême légèreté. Plus grosse que sa grande sœur qui était en son temps déjà bien épaisse, la console se dote d’un écran OLED 5 pouces plutôt impressionnant. Pour vous donner un ordre d’idée, 5 pouces correspondent, à peu de chose près, à la taille d’un iPhone 4.
La croix directionnelle ainsi que les touches sont plus petites que sur PSP, ce qui peut être handicapant pour les personnes ayant de grosses mains, et dieu sait qu’il y en a. Les boutons start et select ne sont pas très pratiques car ils ne sont pas « surélevés » par rapport à la coque. Bien qu’eux aussi un poil trop petits, les deux joysticks de la console sont vraiment réussis pour un appareil portable. Agréables au toucher, on arrive sans difficulté à faire ce que l’on souhaite. Les hauts-parleurs de la console semblent quant à eux plutôt corrects même si pour obtenir une qualité audio optimale il est préférable d’utiliser un casque ou des écouteurs.

Développé par Sony Bend, ce nouvel épisode des aventures de Drake se déroule avant les événements des opus parus sur Playstation 3. Si le Cerveau n’a pas pu en apprendre plus sur le scénario du soft, il a pu néanmoins en découvrir les deux premiers chapitres.

Uncharted : Golden Abyss se veut comme le porte étendard de la nouvelle console Sony, exhibant ses fonctionnalités tactiles et techniques. De ce côté là, on peut dire que les développeurs ont bien fait leur boulot : le jeu est vraiment très beau, peut-être même le plus beau à ce jour sur console portable (aucune certitude cela dit, le Cerveau n’ayant pas pu tester d’autres titres). Les textures semblent bien détaillés et les panoramas sublimes sont au rendez-vous. Le jeu accuse cependant de quelques chutes de framerate, de bugs de collisions (minimes) et d’un peu d’aliasing venant ternir cette image idyllique.
Le tactile est utilisé à bon escient : lors des phases de recherche sur des objets (gratter, tourner, etc.), pour couper des bambous à la machette ou pour escalader des murs. En parlant d’escalade, celle-ci semble vraiment prendre le joueur par la main et il est presque impossible de mourir lors d’une ascension. L’écran OLED répond plutôt bien au toucher et n’a jamais été pris en défaut. En revanche, la surface tactile située à l’arrière de la console nécessite un certain temps d’adaptation tout comme la visée, arme au poing, pas très évidente au début.
Uncharted : Golden Abyss a tout du blockbuster portable et démontre à merveille les possibilités qu’offre la Playstation Vita. Cette dernière, petit bijou de technologie, semble bien parti pour offrir des sensations de jeu encore jamais vues sur console portable. Mais est-ce que les jeux et les ventes suivront ? Seul l’avenir nous le dira !
Crédits Photo : ©Sony 2012/Naughty Dog
Asma El Mardi