Un monde perdu en Antarctique

Rejoignez la communauté SCIencextrA . .

L’Antarctique, situé autour du pôle Sud, a révélé une belle surprise à une équipe de chercheurs britanniques. Ces derniers ont découvert un espace situé à 2.500 mètres de profondeur dont l’existence était totalement ignorée. Un « monde perdu« . Ce sont les mots d’Alex Rogers (Université d’Oxford), personnage principal de cette découverte. 
L’étude, publiée dans PLoS Biology, annonce que des espèces pour la plupart jamais observées ont été découvertes dans les eaux bordant l’Est de l’Antarctique. « Crabes yéti« , pieuvres et étoiles de mer (dont une à 7 branches) sont entre autres les nouvelles espèces aperçues. 
Mais comment ces colonies peuvent-elles survivre à une telle profondeur dans une eau glacée et une obscurité quasi-totale ? La proximité avec des volcans sous marins permet un réchauffement de l’eau grâce aux rejets de fumées noires. Mais attention à ne pas trop s’approcher ! Certains crabes en ont fait l’expérience et présentaient des brûlures car l’eau est à une température de 380°C dans le périmètre rapproché des volcans. « Ces sources accueillent des animaux qu’on ne trouve nulle part ailleurs sur la planète et qui tirent leur énergie non pas du soleil mais d’éléments chimiques tels que le sulfate d’hydrogène« , rapporte Alex Rogers. 

Cette étude a non seulement permis d’étudier de nouvelles espèces, mais pourra aussi aider à comprendre comment la vie peut exister dans des milieux défavorables. Et pourquoi pas sur d’autres planètes.

Pour aller plus loin: Rogers AD, Tyler PA, Connelly DP, Copley JT, James R, et al. (2012) The Discovery of New Deep-Sea Hydrothermal Vent Communities in the Southern Ocean and Implications for Biogeography. PLoS Biol 10(1): e1001234. doi:10.1371/journal.pbio.1001234

Publicités

Deux petites filles sauvent leur maman avec un massage cardiaque

Rejoignez la communauté SCIencextrA . .

Une petite fille annonce qu’elle a appris la Réanimation Cardio-Pulmonaire (RCP) grâce à la série médicaleGrey’s Anatomy.
La série, diffusée par ABC aux USA, et par TF1 en France, présente des cas médicaux étranges et intéressants aux spectateurs chaque semaine, mais il semble que l’émission ait également appris à deux petites filles comment sauver une vie.
Sheboygan, une petite ville sur les bords du lac Michigan, dans le Wisconsin. Kandace Seffeyrth, 36 ans, souffre d’asthme suite aux mauvaises conséquences d’une pneumonie. Alors qu’une crise se déclenche, elle monte chercher son inhalateur à l’étage, mais lorsqu’elle redescend, la crise a pris de l’ampleur, et elle s’écroule au sol, inconsciente.
Sa fille de 10 ans, Madisyn Kestell, et son amie, Katelyn Vreeke, 12 ans, ont alors le seul comportement à adopter en situation de crise : elles appellent les secours, et font à la mère une réanimation cardio-pulmonaire. La première effectue le bouche-à-bouche, tandis que la seconde, plus grande et plus forte, s’occupe du massage cardiaque.
Les 2 petites filles  avouent que c’est grâce aux aventures du Dr Grey qu’elles ont appris ce geste salvateur.
Madisyn déclare au journal local, The Sheboygan Press :
Ma maman et moi regardons la série tous les jeudis, et c’est comme ça que j’ai appris.
Les pompiers de la ville sont arrivés 4 minutes après l’appel, pour emmener Kandace Seffeyrth à l’hôpital.
Elle témoigne à ce sujet :
Selon eux, si Maddie n’avait pas fait ce qu’elle a fait – garder son calme, appeler les secours, et tout le reste – je ne serais même pas ici pour en parler. Vous n’avez pas idée à quel point je suis fière. Je n’arrive pas à y croire. Je suis toujours sous le choc.
Et le Cerveau la comprend, car c’est l’exemple même du courage qu’ont donné ces deux enfants.
Qui a dit que la télévision avait une mauvaise influence sur l’esprit de nos chérubins ?
Sources : THR / Crédit Photo : Droits Réservés.
Cyrille Fritiere

La mayonnaise est un légume aux USA!

Rejoignez la communauté SCIencextrA . .

Ca y’est la pizza est un légume pour le Congrès américain. Ce coup de pression des lobbys de l’agro-alimentaire sur le pouvoir politique fait bien marrer Topito qui dresse la liste des « trucs qui peuvent passer pour des légumes tant qu’on y est ». 
Et voici par exemple les fraises tagada, les nuggets de poulet ou la mayonnaise. Explication :
« la mayonnaise, du fait de sa forte concentration en huile végétale, est un légume de la même famille que les nuggets de poulet ».

La robe de cheveux concurrente de la robe de viande!

Rejoignez la communauté SCIencextrA . .

Vous vous souvenez sûrement de la robe en cheveux qu’avait présentée Lady Gaga. Et bien certains s’en sont inspirés pour lui créer une robe beaucoup plus « touffue » que la précédente. Voyez par vous-même !
En effet, la célèbre designer anglaise Thelma Madine s’est associée à Ryan Edwards du salon de coiffure « Voodou » situé à Liverpool afin de créer une robe des plus extraordinaires.
Pour la création de cette robe, évaluée à un montant de 50.000 livres, il a fallu engager une équipe de huit personnes qui ont travaillé avec minutie durant 300 heures afin de poser plus de 250 mètres d’extensions capillaires. Un véritable travail de fourmi puisque cette longueur représente des dizaines de milliers de mèches de cheveux. Cette robe possède également 12 jupons sur lesquels ont été accrochés les extensions ainsi que 15.000 cristaux.
Le but de Thelma Madine sera de faire porter la robe à Lady Gaga lors de sa prochaine tournée : « C’est une création unique, tout comme elle, et je pense que cela pourrait être une combinaison d’enfer ! » Mais encore faut-il qu’elle puisse la porter puisque cette robe pèse tout de même bien lourd !

Voici venir SIRI iPhone Terminator T 800

Rejoignez la communauté SCIencextrA . .

Comment se faire un ami pour la vie ?
C’est simple ! Prenez un modèle 3DS Max de Terminator (le T-800 pour être précis), ne gardez que la tête. Projetez là sur le mur de votre apart, en connectant un Kinect sur votre ordinateur, afin de donner un rendu holographique à la projection. Pour ceux qui n’auraient pas capté le rôle du Kinect, c’est simple… Celui-ci détecte la position de la personne dans la pièce et modifie le positionnement de la tête projetée sur le mur en fonction de l’angle de vue de la personne qui la regarde. C’est ce qui permet d’obtenir un genre d’hologramme.
Puis pour terminer, connectez tout ce petit monde à un iPhone 4S, plus exactement à Siri et taaadaaa ! Vous avez un super pote qui fait super flipper avec une voix fluette de lémurien sous LSD, qui aura réponse à tout (ou presque…)
Magique non ? Vous aurez plus de détails sur la chaine Youtube de Programming4fun.
[Source et photo]

Scanner automatique des plaques de voitures pour identification contre le vol.

Rejoignez la communauté SCIencextrA . .


Publié par 
Relayée par Motomag, une information du Courrier Picard a attiré mon attention sur un élément dont aucun des deux journaux ne parle. Un système dédié au repérage des véhicules volés est installé sur le toit de véhicules de la Gendarmerie. Son nom en dit toutefois un peu plus : LAPI, soit lecteur automatisé de plaques d’immatriculation.
En fait, LAPI scanne (à 360°) toutes les plaques d’immatriculation qui passent à proximité. Bien évidemment, c’est un sérieux atout pour repérer un véhicule volé. Enfin, si le voleur n’a pas changé la plaque auparavant. Mais ce qui est plus inquiétant, c’est la destination des plaques scannées. Si le véhicule n’est pas volé, le numéro identifié est-il détruit ? Sans ça, voilà un superbe outil pour savoir qui est où est quand. Installé un peu partout, c’est un système imparable pour suivre quelqu’un à la trace, même s’il n’a pas de téléphone portable. D’autant que les LAPI peuvent être installés au niveau des péages (urbains ou d’autoroute) en plus des versions mobiles.
D’après le Courrier Picard, les numéros sont détruits au bout de quelques jours. Combien ? Où sont stockées les infos durant ce laps de temps ? Sont-elles chiffrées ou « librement » accessibles ?
Je sens que les fausses plaques vont se généraliser … Enfin notons le discret rappel :
il ne s’agit pas là de vidéo-surveillance, mais de vidéo-protection

Transformez vous pour faire une photo de star

Rejoignez la communauté SCIencextrA . .

Le studio de photos Harcourt est l’un des plus célèbres en ce qui concerne les portraits destars en noir et blanc. Alors si je vous dis que pour seulement 10 euros vous pouvez, vous aussi, vous transformer en star le temps d’une photo, ne serez-vous pas heureux ?

En effet, le studio Harcourt vient d’installer deux cabines photomaton à Paris. La première se situe dans la boutique Franck & Fils, rue de Passy dans le 16ème arrondissement, tandis que la seconde et au MK2 Bibliothèque dans le 13ème. Et on repart avec son tirage en 10×15 cm signé Harcourt.
Grâce à un long travail de recherche, cette cabine permet un dégradé d’ombres et de lumière, véritable signature du studio. Comme l’explique Catherine Renard, directrice générale déléguée du studio : « Nous avons mis deux ans pour recréer une photo volumétrique en clair-obscur, un rendu à l’opposé des Photomaton avec flash puissant qui aplatissent les visages. »
De plus, plusieurs finitions seront au choix : gros plan, clair-obscur, halo lumineux et dégradé d’ombres et de lumière. Par ailleurs, le studio ne compte pas s’arrêter là puisque d’ici à la fin de l’année 2012, une quinzaine d’autres cabines verront le jour dans des lieux de cinéma.

  • Par Virginie Pradel