Plainte contre SIRI qui serait anti-avortement


Rejoignez la communauté SCIencextrA . .

Ça devait arriver : Siri, l’assistant vocal personnel d’Apple, basé sur un logiciel développé par la société du même nom, a-t-il ses propres options politiques ? C’est le New York Times qui lève le lièvre en s’interrogeant sur la capacité de Siri à dénicher des « escort girls » en cas de requête mais incapable de fournir une liste de cliniques d’avortement, orientant l’utilisateur vers des établissements de gestion de la maternité.

Apple, chose plutôt rare, a répondu à cette polémique naissance par la voix de Natalie Kerris, l’une de ses porte-parole : « nos clients demandent à Siri toutes sortes de choses et, même s’il en trouve un maximum, il ne trouve pas toujours ce que vous voulez. Il n’y a pas d’omission intentionnelle, ça veut simplement dire que Siri est encore en bêta et que les résultats s’affineront dans les prochaines semaines ».

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s