Une plante favorise les recherches sur les muscles artificiels


Rejoignez la communauté SCIencextrA . .


Le Docteur Mohsen Shahinpoor, professeur et chercheur du département de génie mécanique de l’université du Maine a mis au point un robot imitant la célèbre plante carnivore.
Pour fabriquer son robot, il a utilisé des polymères IPMC (ionic polymeric metal composites) de son invention. En effet, lorsque ce matériau est soumis à une tension il se « contracte ». Afin de détecter sa proie, cette plante carnivore robotisée est munie de petites bandes de polymères IPMC sur ses lobes.
Toucher ses « poils » provoque la fermeture ultra rapide de la « bouche » de la plante carnivore robotisée en activant un relais à semi-conducteurs puis d’un générateur de tension dynamique.
Outre le côté pratique pour désinsectiser son domicile :p, le docteur voit dans ce projet une façon d’étudier de plus près les muscles robotisés qui pourraient un jour servir dans le domaine médical pour remplacer un muscle défectueux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s