Les multivitamines et autres sont dangereux et inutiles


Rejoignez la communauté SCIencextrA . .

de La toile

Le marché des suppléments de vitamines ne cesse de croître à grand effort de publicités. Pourtant, leur utilité en dehors des cas de carences est depuis longtemps mise en doute par les experts. Un nouveau rapport fait le point sur la situation. Il en ressort que les femmes ainsi que les personnes âgées sont plus consommatrices de suppléments. Les enfants sont également ciblés, 52% des foyers interrogés donnaient des suppléments aux enfants. Là où cela devient inquiétant, c’est que près d’un cinquième donnait la version adulte des suppléments à ces enfants.

Un autre problème est la perception du public. Beaucoup se servent des suppléments pour justifier le fait de sauter des repas, dans le cadre d’un régime par exemple, ou de manger sans se soucier de l’équilibre alimentaire. Les experts insistent sur le fait que pour la plupart des gens, un régime équilibré ainsi qu’un peu de soleil pour synthétiser la vitamine D sont suffisants. Les compléments alimentaires devraient n’être utilisés que par certains groupes ciblés, notamment les personnes âgées, les femmes enceintes ou souhaitant l’être prochainement, et les enfants de 6 mois à 5 ans. Si vous n’êtes pas dans ces groupes et que votre médecin ne vous en a pas prescrit, il y a de grandes chances pour que les suppléments soient inutiles.

Les antioxydants, dont les vitamines A, C et E, sont souvent vendus pour lutter contre le vieillissement. Si cela se défend en théorie, l’analyse de 67 études totalisant 232.000 sujets ne permet pas de démontrer que cela fonctionne dans la réalité. Aucune réduction de mortalité, les suppléments de vitamines A, E et bêta-carotène semblent même augmenter très légèrement le risque de mortalité. Les chercheurs pensent qu’en tentant d’interférer avec les processus d’oxydation, il est possible que l’on dérange le mécanisme de défense du corps.

Le bêta-carotène, pris sur de longues périodes, augmente le risque de cancer chez les grands fumeurs et les personnes contaminées par l’asbestos. Quant aux suppléments de vitamine C, au-dessus de 1000mg par jour ils peuvent causer des douleurs abdominales et des diarrhées. Elle est également déconseillée aux diabétiques.

Une large gamme de suppléments sont utilisés sans aucune preuve de leur efficacité. La glucosamine par exemple est un supplément fort populaire au Québec, souvent utilisé pour éviter les problèmes aux articulations. Or, aucun bénéfice n’a pu être démontré, et l’usage en est déconseillé. Le ginkgo, dont on prétend qu’il protège les facultés mentales, n’a pas démontré son efficacité non plus. Pour ce qui est du Ginseng, les études ne sont pas concluantes, il faudrait de nouveaux travaux plus sérieux pour déterminer s’il présente un intérêt.

Les suppléments de vitamines contre le rhume ou la grippe sont aussi un marché juteux. La vitamine C est la plus commune. Le consensus actuel est qu’aucune preuve ne permette de dire qu’elle prévient le rhume ou la grippe dans la population en général. De fortes doses permettent néanmoins de réduire un tout petit peu (8%) la durée du rhume, et l’utilité chez les athlètes de haut niveau a également été démontrée.

Par contre, les suppléments de zinc, prit une fois le rhume commencé, ont démontré leur utilité. Ils peuvent réduire les symptômes du rhume d’une journée. La prise régulière de suppléments de zinc permet également de prévenir le rhume. Il s’agit cependant de suppléments particulièrement chers.

Les suppléments d’échinacée ont montré des résultats mitigés. Ils ne sont pas efficaces pour prévenir le rhume, mais une espèce particulière, Echinacea purpurea, semble diminuer la durée et les symptômes du rhume chez les adultes. Les résultats sont toutefois soumis a caution, il faudrait d’autres études pour être certain. Il faut également noter qu’il peut y avoir des effets secondaires et que les effets à long terme sont encore peu connus. Les experts recommandent par conséquent de ne pas prendre d’échinacée.

Bref, à part le zinc, la plupart des suppléments sont inutiles, à moins d’être dans un groupe spécifique (femmes enceintes, jeunes enfants, plus de 65 ans) ou d’avoir une affection particulière, la meilleure solution est d’avoir un régime alimentaire équilibré. Dans tous les cas, il serait judicieux de parler à un médecin avant de décider de prendre des suppléments.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s